lundi 20 janvier 2014

Debian/Ubuntu - Installation du serveur tftpd-hpa

Un serveur GNU/Linux est un véritable outil de travail.
Un daemon tftp (Trivial File Transfer Protocole) l'est tout autant: aujourd'hui, un grand nombre d'équipements ne peuvent être sauvegardés que via ce protocole.

Ce billet pour préciser l'installation et la configuration du daemon tftpd-hpa.

Tout d'abord: un grand nombre d'articles consacre les lignes nécessaires à l'installation, la configuration et le teste de pareil daemon.
Pour ma part, je me suis basé sur ceux-ci:
C'est d'ailleurs sur la base de ce dernier article que je me suis décidé à installer ce daemon et non pas pour un autre:
# apt-cache search tftpd
libnet-tftpd-perl - Perl extension for Trivial File Transfer Protocol Server
tftpd - Trivial file transfer protocol server
tftpd-hpa - HPA's tftp server
atftpd - Serveur TFTP avancé
Par contre: aucun de ces articles ne précisait L'OPTION à utiliser pour vraiment utiliser le daemon en tant que serveur tftp (et donc: recevant des fichiers de sauvegardes).
Tous parlent de droits à mettre pou le répertoire /<quelquechose>/tftp mais personne ne stipulait cette commande.

Sans plus attendre: un bon "man in.tftpd" et on peut lire dans la partie "Options" (également accessible ici):
--create, -c
Allow new files to be created. By default, tftpd will only allow upload of files that already exist. Files are created with default permissions allowing anyone to read or write them, unless the --permissive or --umask options are specified.
Et voilà ce qui manquait !

Donc pour rappel:
la ligne TFTP_OPTIONS doit être du type: TFTP_OPTIONS="-c -v --secure"

N.B.: l'option -v permet d'être plus verbeux (mais c'est pas transcendant) dans le fichier de log:
--verbose, -v
Increase the logging verbosity of tftpd. This flag can be specified multiple times for even higher verbosity.
et les logs seront accessible sur vos fichiers /var/log/messages ou /var/log/syslog.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire